Lorsque vous êtes à bout | World Challenge

Lorsque vous êtes à bout

David Wilkerson
November 5, 2012

Dans le psaume 38, nous trouvons David au bout du rouleau. Il était abattu et découragé, et ses combats l'avaient vidé de ses forces. David s'écria : « Triste, accablé, abattu, je me traîne tout le jour... Je suis à bout, écrasé... j'ai le cœur en désarroi, je ne cesse de gémir... Mon cœur bat violemment et mes forces m'abandonnent, mes yeux ont perdu toute leur lumière » (Psaume 38:7,9,11).

C'était le même homme qui révérait la Parole de Dieu et a écrit des psaumes exubérants pour chanter la gloire du Seigneur. Mais dans cet état dépressif David a fait ce que beaucoup de chrétiens découragés font aujourd'hui : Il en a déduit que que Dieu était en train de le punir. Il s'écria : «  Eternel, dans ta colère, ne me punis pas, et, dans ton indignation, ne me châtie pas! Vois: tes flèches m'ont atteint, ta main m'a frappé... » (Psaume 38:2-3).

David décrit une chose à laquelle fait face chaque personne suivant le Christ un jour ou l'autre. Il parle du fait d'être sous l'attaque démoniaque d'un esprit de découragement qui le harcèle. C'est l'arme la plus puissante de Satan contre les élus de Dieu. Aucun chrétien ne le porte en lui-même et le Seigneur ne l'envoie pas non plus, cela vient directement des fosses de l'enfer. Satan cherche à nous convaincre que nous avons attiré la colère de Dieu sur nous en n'atteignant pas ses saints standards.

Paul nous exhorte à ne pas être la proie de ce piège mental : « Pour ne pas laisser Satan prendre l'avantage sur nous: nous ne connaissons en effet que trop bien ses intentions. » (2 Corinthiens 2:11). Paul avertit, « Regardez ce découragement pour ce qu'il est : une arme démoniaque. C'est la flèche de Satan pour vous amener à douter de vous-mêmes. Il sait qu'il ne peut pas vous inciter à vous détourner de Jésus, alors il vous inonde de mensonges, afin que vous soyez si abattu que vous aurez envie de jeter l'éponge. »

L'EPREUVE DE DAVID N'AVAIT RIEN D'UNIQUE

J'ai lu beaucoup de biographies d'hommes et de femmes dévoués que Dieu a utilisé avec puissance, et chacun d'entre eux s'est battu avec le même genre de découragement handicapant. Le grand prédicateur anglais C.H. Spurgeon a conduit des multitudes à Christ à-travers ses puissants semons, mais il a souffert d'affreux accès de mélancolie (ou de dépression dans le vocabulaire actuel). Un jour il s'est plaint : « J'ai le coeur le plus noir d'Angleterre. » Spurgeon sortait dans son jardin, levait ses mains vers Dieu et s'écriait « Seigneur, je ne t'ai jamais plus désiré, pourtant mon moral n'a jamais été aussi bas. Où es-tu ? »

J'ai mené des croisades d'évangélisation durant lesquelles des milliers de gens sont venus à Christ. J'ai aidé à conduire une multitude de drogués et d'alcooliques à la délivrance en Jésus. Pourtant j'ai souvent été submergé de découragement durant ces évènements. Je pensais « Ma vie a été complètement inutile. Je ne suis qu'un échec. » Je m'identifiais avec les mots de David, « Mes yeux ont perdu toute lumière. » (Psaume 38:11).

Nous pouvons parler à Dieu tant que nous le voulons de nos sentiments d'échec. Nous pouvons lui dire notre désespoir au sujet de nos péchés et de nos stupides erreurs. Notre Seigneur nous invite à le faire, et il sera toujours tendre avec nous dans notre impuissance, mais nous ne devons jamais cultiver l'idée que Dieu nous a abandonné. Même dans son désespoir David criait à Dieu dans le même Psaume, « En toi, Eternel, est tout mon espoir. Tu me répondras, ô Seigneur, mon Dieu. » (Psaume 38:16).

Si vous faites face à une attaque démoniaque de découragement, je vous suggère trois choses.

1. NE VOUS FIEZ PAS À VOTRE INTELLIGENCE POUR VOUS EN SORTIR.

Vous n'êtes pas de taille face à l'esprit démoniaque que vous combattez. La bataille est bien au-delà de vos capacités humaines ou de votre résistance physique, elle se passe dans le royaume spirituel et doit être menée dans l'Esprit.

Les questions de David n'étaient pas des doutes par-rapport à Dieu. En fait il commence le Psaume 42 en exprimant magnifiquement sa soif du Seigneur : « Comme un cerf qui soupire après l'eau des ruisseaux, de même je soupire après toi, ô mon Dieu. J'ai soif de Dieu, du Dieu vivant! Quand pourrai-je venir et me présenter devant Dieu? » (Psaume 42 :2-3). David suppliait pour avoir une révélation, disant, « Seigneur, je t'aime plus que jamais, pourquoi suis-je si abattu ? »

Le découragement a été l'arme préférée de Satan contre les élus de Dieu depuis des siècles. Quand l'attaque arrive, ne pensez pas que c'est inhabituel. Pierre écrit, « Mes chers amis, vous avez été plongés dans la fournaise de l'épreuve. N'en soyez pas surpris, comme s'il vous arrivait quelque chose d'anormal. » (1 Pierre 4:12). Dieu permet ce genre d'épreuve pour tous ses saints —et il nous en sortira.

2. ALLEZ À LA PRIÈRE, ET LAISSEZ LE SAINT ESPRIT FAIRE SON TRAVAIL.

Lorsque vous êtes abattus par le découragement, vous n'avez sûrement pas envie de prier. Vous n'êtes peut-être même pas capables de murmurer une prière. Mais vous pouvez parler à Dieu dans votre esprit : « Seigneur, aide-moi. Cette attaque, c'est trop pour moi. Je ne peux rien faire d'autre que de rester assis ici dans la foi. Je fais confiance à ton Esprit pour faire sortir tout découragement de moi. »

N'ayez pas peur de chercher votre chemin hors du désespoir dans la prière. C'est un moment durant lequel l'Esprit de Dieu travaille en vous. Jésus promet, « Et moi, je demanderai au Père de vous donner un autre Défenseur de sa cause, afin qu'il reste pour toujours avec vous... Non, je ne vous laisserai pas seuls comme des orphelins, mais je reviendrai vers vous. » (Jean 14 :16,18).

La première chose que fait l'Esprit lorsqu'il vient est d'exposer les mensonges de Satan. « Mais le Défenseur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit moi-même. » (Jean 14:26). Voilà le travail du Saint-Esprit, il défait les mensonges de l'ennemi et amène l'encouragement d'en-haut.

3. OSEZ CROIRE LES BONNES CHOSES INCROYABLES QUE LE SAINT ESPRIT VOUS DIRA.

Une multitude de chrétiens entrent dans la présence de Dieu chaque jour en s'attendant à être repris par lui. Comme cela doit attrister notre Seigneur ! Lorsque nous prions, nous devrions nous attendre à entendre une bonne parole de notre Père qui nous aime. Tous ceux qui s'attendent à lui recevront ses promesses glorieuses:

« Mais, comme le dit l'Ecriture, il s'agit de ce que l'œil n'a pas vu et que l'oreille n'a pas entendu, ce que l'esprit humain n'a jamais soupçonné, mais que Dieu tient en réserve pour ceux qui l'aiment. Or, Dieu nous l'a révélé par son Esprit; l'Esprit, en effet, scrute tout, même les pensées les plus intimes de Dieu. » (1 Corinthiens 2:9-10).

Regardez de plus près deux phrases de ce passage:

* « Les choses que Dieu tient en réserve pour ceux qui l'aiment. » (2:9). Satan va vous attaquer, vous submergeant de mensonges et de paroles décourageantes. Mais si vous vous attendez simplement au Seigneur, son Esprit viendra et vous délivrera des mensonges du diable. Il le fait en vous donnant une révélation du fait que Dieu a de bonnes choses préparées pour vous parce que vous l'aimez.

Notre Seigneur a un plan merveilleux pour chacun de ses enfants, et aucune attaque satanique contre nous ne pourra jamais altérer ces plans. Dieu connaît les peines, les combats et la douleur auxquels nous faisons face chaque jour — mais il connaît également les choses glorieuses qu'il a préparées pour nous. Il connaît la révélation que nous allons recevoir, l'utilité que nous expérimenterons , les fruits que nous verrons, la joie et la paix qui seront les nôtres. Il a une bonne parole pour tous ceux qui l'aiment.

* «  Dieu nous l'a révélé par son Esprit. » (2:10). Le Seigneur a le désir de nous montrer ses bonnes paroles à propos de ce qu'il a préparé pour nous. Et l'Esprit est le messager qui porte ces paroles. Le Saint Esprit donnera des ailes à nos esprits déprimés avec cette révélation, et nous pourrons voler comme des aigles hors des pièges de Satan.

« Ne le sais-tu donc pas? Et n'as-tu pas appris que l'Eternel est Dieu de toute éternité? C'est lui qui a créé les confins de la terre. Il ne se lasse pas, il ne s'épuise pas, et son intelligence ne peut être sondée. Il donne de la force à qui est las et il augmente la vigueur de celui qui est fatigué. Les jeunes gens se lassent et ils s'épuisent, et même de robustes gaillards tombent, mais ceux qui comptent sur l'Eternel renouvellent leur force: ils prennent leur envol comme de jeunes aigles; sans se lasser, ils courent, ils marchent en avant, et ne s'épuisent pas. » (Esaïe 40:28-31).

C'est là le travail du Saint-Esprit : nous encourager. Notre part est simplement de croire qu'il accomplira ce que le Père l'a envoyé faire. Allez dans votre lieu secret maintenant, même dans votre état de découragement, et tranquillisez-vous devant le Seigneur. Même si vous n'avez pas la force de prier, vous pouvez crier à lui dans votre esprit. Adressez-lui cette prière :

« Seigneur, je sais que tu mets ton réconfort en moi. Et je sais que tu as envoyé ton Esprit pour me réconforter, me fortifier et me révéler la pensée de Christ. Dis-moi ton réconfort. Je n'ai plus de force, il faut que tu me relève et me conduise. »

L'Esprit du Christ ne vous décevra pas. Il vous montrera les bonnes choses que Dieu a en réserve pour vous. Mais vous devez oser croire qu'il va vous parler.

Vous ne défaillirez pas. Vous sortirez de votre épreuve victorieux, car votre foi sera testée et affinée comme l'or. Et vous verrez le Seigneur accomplir chaque promesse qu'il vous a faite. Amen !

Download PDF