ABANDONNER LES BLESSURES ENTRE LES MAINS DE DIEU | World Challenge

ABANDONNER LES BLESSURES ENTRE LES MAINS DE DIEU

David Wilkerson (1931-2011)July 18, 2019

“Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l’envie, et toute médisance, désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut” (1 Pierre 2:1-2).

Ne blâme pas Dieu de ne pas écouter tes prières si tu as de la rancune contre une autre personne dans ton cœur. Christ nous a laissé des lignes de conduite très claires – Il ne s’occupera pas de quelqu’un qui a un esprit de colère et de rancune. Nous devons rejeter de telles attitudes. La loi de Dieu par rapport à la prière est très claire à ce sujet : “Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures, sans colère ni mauvaises pensées” (1 Timothée 2:8).

As-tu dans ton cœur du ressentiment envers quelqu’un ? Ne regarde pas cela comme une chose que tu as le droit de te permettre. Dieu prend de telles choses très au sérieux. Les discordes et frictions entre frères et sœurs chrétiens attristent Son cœur plus que tous les péchés des incroyants.

Si tu penses que tes prières sont gênées, assures-toi que tu ne t’attardes pas sur des blessures ou des mauvais traitements que d’autres t’auraient infligé. Satan conduit habilement les chrétiens à être plus sensibles à leurs émotions qu’à la voix du Saint-Esprit. Cela peut conduire à un esprit de vengeance là où il devrait y avoir un esprit de pardon et d’amour. Oui, même ceux qui t’ont le plus blessé ont le droit au pardon dans le nom de Jésus.

Si tu t’abandonnes à tes sentiments de blessure et de rétribution, ce n’est pas la peine de courir ensuite dans le lieu secret et d’espérer un miracle de délivrance. Jésus a dit dans sa prière : “pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés” (Matthieu 6:12).

Le temps est court et le jour du Seigneur est proche. Dispose ton cœur pour suivre les paroles du prophète Michée : “ On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu” (Michée 6:8).

Download PDF