Attendre que l’Esprit de Dieu agisse | World Challenge

Attendre que l’Esprit de Dieu agisse

Jim CymbalaAugust 1, 2020

Après sa conversion sur la route de Damas (voir Actes 9:1-8), Saul a voyagé un peu, faisant une courte visite aux apôtres à Jérusalem avant de retourner dans sa ville de Tarse. Plus tard, Barnabas est allé là-bas et a persuadé Saul de se joindre à lui pour aider l’église d’Antioche où la grâce de Dieu était évidente (Actes 11:9-26). Ils se sont tous deux joints à d’autres prophètes et enseignants et ont travaillé là pendant de nombreux mois, affermissant la foi des croyants en Jésus.

Alors que les responsables de l’église d’Antioche s’approchaient de Dieu (adorant et jeûnant), Dieu s’est approché d’eux comme promis (voir Jacques 4:8). Luc nous raconte l’histoire d’une façon très pragmatique, qui nous donne un aperçu des pratiques spirituelles des responsables chrétiens de l’église primitive.

“Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir” (Actes 13:2-3).

Les croyants ont entendu l’Esprit leur ordonner de “mettre à part Barnabas et Saul” pour qu’ils puissent être envoyés faire une œuvre nouvelle et spécifique pour Dieu. Personne n’a semblé particulièrement surpris par la directive de l’Esprit d’envoyer Saul et Barnabas sur un appel aussi vague.

Qu’y a-t-il de si remarquable dans ce moment précis ? C’était le début du premier voyage missionnaire de Paul et ses voyages ont complètement changé la course de l’Eglise chrétienne. En effet, c’est pendant ce premier voyage que le nom de Saul fut changé en celui de Paul et il s’est avancé pour prendre la tête alors que Dieu l’utilisait d’une façon plus grande que son compatriote plus âgé, Barnabas.

Quand l’Esprit de Dieu agit, un processus continu de mise à part de croyants afin de les envoyer accomplir l’œuvre de Christ est mis en branle. Et ce n’est pas uniquement vrai pour ceux qui ont un ministère reconnu. Il peut t’être demandé de descendre dans la rue et d’encourager un voisin qui souffre. Peut-être le Seigneur t’appellera-t-il à un voyage missionnaire court ou à te consacrer à la prière d’intercession. Quand le Saint-Esprit agit et que tu t’abandonne à Son influence, la vie devient à la fois excitante et remplie de défis que seul Dieu peut accomplir.

Jim Cymbala a commencé le Brooklyn Taberncale avec moins de vingt membres dans un petit bâtiment délabré, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson.

Download PDF