L’épreuve : entouré par des ennemis | World Challenge

L’épreuve : entouré par des ennemis

David Wilkerson (1931-2011)February 5, 2020

Pierre a écrit : “Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux” (2 Pierre 2:9). A un autre endroit, l’apôtre Paul a écrit : “Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter” (1 Corinthiens 10:13).

Il est clair que Dieu ne veut pas nous garder dans l’épreuve. Il ne retire aucune gloire à éprouver Ses enfants – mais Il en retire de l’issue de notre épreuve ! Il n’y a qu’un chemin qui nous permet d’échapper à notre épreuve, c’est celui qui nous fait passer par le test. Réfléchis-y. Quand tu étais à l’école, comment pouvais-tu “t’échapper” ? Tu passais l’examen final et, si tu ne le passais pas, tu retournais en classe.

Ça a été le cas avec Israël, quand Dieu l’a emmené à la Mer Rouge. Dieu éprouvait son peuple, le testait. Il les a amenés au bord de la destruction, entourés par les montagnes sur deux côtés, une mer devant eux et un ennemi qui approchait par l’arrière (voir l’histoire dans Exode 14).

La phrase de Jacques  : “les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés” se réfère aux mises à l’épreuve d’Israël. Cette phrase signifie : “être jetée dans un ravin et entouré d’ennemis.” C’est ce qui est arrivé à Israël – Dieu les a placés dans une situation sans issue, humainement parlant. Il voulait que Son peuple reconnaisse son impuissance et dise : “Souvenez-vous comment Dieu nous a délivrés des plaies en Egypte et de l’ange de la mort. Dieu nous a délivrés alors et Il le refera ! Réjouissions-nous de Sa fidélité.”

Tu te demandes peut-être comment Dieu pouvait espérer qu’Israël ait ce genre de réaction. Après-tout, ils étaient humains. Mais Dieu attend quelque chose de chacun de nous dans nos temps d’épreuves. Il veut que nous Lui offrions un sacrifice de reconnaissance.

Jacques a découvert ce secret quand il a conseillé : “regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés” (Jacques 1:2). Il disait : “N’abandonnez pas ! Faites de votre cœur un autel et offrez de la reconnaissance au milieu de votre épreuve.” La façon dont tu réagis à une crise détermine ta marche avec Dieu après. Alors apporte Lui ton sacrifice de reconnaissance !

Download PDF