L'AMOUR AGAPE | World Challenge

L'AMOUR AGAPE

Gary WilkersonFebruary 15, 2016

Quand Jésus est apparu aux disciples après la résurrection, Il leur a enseigné une dernière leçon. Elle a commencé lorsqu'Il a demandé à Pierre s'il L'aimait. Il lui a posé cette question à trois reprises et, à chaque fois, Pierre a répondu oui. En retour, Jésus a répondu à chaque fois : “Pais mes agneaux – pais mes brebis” (Jean 21:15-17).

Le mot grec utilisé par Jésus dans sa question pour « aimer » est agape, indiquant un amour désintéressé, inconditionnel, prêt à se sacrifier. Ce genre d'amour dit : “Si vous me méprisez, Je vous donnerai. Si vous me rejetez, Je vous donnerai quand même. Et si vous me blessez, Je continuerai à vous donner.”

Mais quand Pierre répondait à Jésus, il utilisait un mot différent pour aimer. A chaque fois qu'il a assuré son amour pour Christ, il a utilisé le mot phileo, indiquant un amour fraternel. Ce genre d'amour est partagé – il reçoit aussi bien qu'il donne. Pierre disait à Jésus, en substance : “Puisque Tu me donnes, je Te donnerai.”

Cette réponse n'était pas suffisante pour Jésus. C'est pour cette raison qu'Il a répondu à Pierre à chaque fois : “Si tu M'aimes, nourris Mes brebis.” Il disait : “Mon peuple a besoin d'aide, Pierre. Prends soin d'elles. Nourris les. Donne ta vie pour elles.”

Jésus mandatait Pierre pour une vie qui se donne. Il savait que le disciple y était prêt parce que, au cours des semaines précédentes, Pierre avait été profondément brisé. Ce que Jésus lui dit ensuite décrit le cœur même d'une vie qui se donne : le brisement : “En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi” (Jean 21:18-19).

Avec ce dernier enseignement, Jésus a mené Pierre d'une vie bénie à une vie brisée qui donne. En faisant cela, Il a donné à Pierre les clés même du royaume. La peine, l'angoisse et le chagrin attendaient Pierre dans cette vie qui donne que Dieu avait préparé pour lui. Mais, comme nous le dit l'évangile de Jean, même la mort de Pierre a donné gloire à Dieu.

Toi et moi ne ferons peut-être pas ce que nous voulons dans la vie, mais nous pouvons avoir une vie qui reflète la gloire de cette nature qui donne de notre Seigneur. En donnant ton être entier pour les autres avec agape, il est possible que tu sois déversé douloureusement, comme le vin de sainte cène. Mais en faisant ainsi, tu deviendras centré sur les autres, puissant, influent, et le monde verra la différence. Ta vie qui donne révélera la gloire de Dieu lui-même – tu seras un témoin pour le monde de Sa nature généreuse et aimante.

Download PDF