Le chemin sur lequel nous mène l’orgueil | World Challenge

Le chemin sur lequel nous mène l’orgueil

David Wilkerson (1931-2011)September 10, 2019

L’orgueil est au sommet de la liste des choses que Dieu hait : “car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde” (1 Jean 2:16).

La plupart des chrétiens admettront volontiers qu’ils ont encore du chemin à faire et qu’il y a des domaines de leur vie où ils doivent progresser, mais très peu se considèrent comme orgueilleux. L’orgueil, c’est l’indépendance – l’humilité, c’est la dépendance. L’orgueil, c’est ne pas accepter d’attendre que Dieu agisse en Son temps et à Sa façon. L’orgueil se précipite pour prendre les choses en mains quand Dieu n’agit pas assez vite à notre goût.

Un exemple de ce péché terrible se trouve dans l’histoire de la désobéissance de Saül à Guilgal. Quand Samuel a oint Saül comme roi, “Samuel s’entretint avec Saül sur le toit” (1 Samuel 9:25). Cette discussion sur le toit concernait une grande guerre qui s’annonçait et Samuel a ordonné à Saül de ne pas agir tant que tout le peuple ne se serait pas rassemblé à Guilgal pour obtenir des directions précises de la part du Seigneur. Ce devait être Dieu qui devait agir, et Lui seul (voir 1 Samuel 10:8).

Samuel représentait la voix de Dieu, un canal par le biais duquel Dieu allait communiquer Ses plans. Mais Saül est devenu impatient et a pris les choses en mains. Dieu le mettait à l’épreuve et il a échoué à cause de son impatience – d’un orgueil absolu !

L’humilité, c’est une dépendance totale vis à vis de Dieu. C’est croire que Dieu fera ce qu’il faut au bon moment et de la bonne façon. Et Jésus nous a laissé une promesse glorieuse pour nous aider à traverser les jours sombres qui nous attendent. Il a dit : “Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre” (Apocalypse 3:10).

Download PDF