Poussé à aimer | World Challenge

Poussé à aimer

David Wilkerson (1931-2011)June 30, 2020

La plupart des messages sur la Pentecôte se concentrent sur les signes et les prodiges accomplis par les apôtres ou sur les 3000 qui ont été sauvés en une journée, ou sur les langues de feu qui sont apparues. Mais nous n’entendons pas beaucoup parler d’un événement qui a été le plus grand miracle, dans tout cela. Cet événement a renvoyé des foules dans leur nation respective avec une image vivante et et sans erreur de qui est Jésus.

Dans la nuit, des milliers de panneaux : “à vendre” sont apparus sur les maisons dans tout Jérusalem et ses alentours. L’Écriture dit : “Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun... Car il n’y avait parmi eux aucun indigent : tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu, et le déposaient aux pieds des apôtres ; et l’on faisait des distributions à chacun selon qu’il en avait besoin” (Actes 2:44-45, 4:34-35).

Imagine un peu la scène dans Jérusalem ! Une multitude de maisons, de terrains étaient soudain en vente, aussi bien que les meubles, les vêtements, les bibelots, les pots et casseroles, les objets d’art.

Ceux qui assistaient à cela ont dû demander : “Mais q’est-ce qui se passe ? Est-ce que ces gens savent une chose que nous ignorons ?” Les croyants devaient répondre : “Non, nous sommes disciples de Jésus et, quand nous avons donné notre cœur au Messie, Son Esprit nous a changé. Maintenant, nous faisons les œuvres de Dieu et récoltons de l’argent pour les pauvres et les démunis.”

Comment le Saint-Esprit a-t-il apporté ce soudain changement dans le cœur des nouveaux croyants dans Jérusalem ? C’est à travers la compréhension dans leur cœur de ces paroles de Jésus : “Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi” (Matthieu 25:35-36).

Ces croyants savaient qu’ils ne pourraient plus jamais vivre de la même façon. Soudain, ils ont compris à quel point il était important de représenter Jésus tel qu’Il est réellement. Cela les a poussés à chercher dans leur maison tout ce dont ils n’avaient pas besoin et à vendre ces biens. Pour dire les choses simplement, la Parole de Christ leur a donné une nouvelle attitude d’amour et de préoccupation pour les nécessiteux.

Si tu cries pour que Dieu te touche et que tu cherches à avoir une passion renouvelée pour Jésus, tu seras emmené dans un grand voyage par le Saint-Esprit. A un moment donné, sur ce chemin, tu vas te retrouver face à ce grand défi de Jésus de te soucier des autres.

Download PDF