SE SOUMETTRE POUR SUIVRE LE SAINT-ESPRIT | World Challenge

SE SOUMETTRE POUR SUIVRE LE SAINT-ESPRIT

David WilkersonMarch 1, 2016

Nous devons marcher dans une soumission complète au Saint-Esprit, tout comme Christ a marché dans une soumission absolue au Père. Jésus a attesté : “le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement” (Jean 5:19).

“Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé” (5:30).

Comment pouvons-nous penser que nous n’avons pas à dépendre de Dieu en toutes choses alors que Christ Lui-même a dit le faire ? En tant que disciples aimant Jésus, pouvons-nous oser croire  que nous sommes capables de faire ce que notre Sauveur et Seigneur ne pouvait pas faire ? Jésus s’attendait au Père, cherchant constamment à avoir la pensée de Dieu.

Si nous sommes honnêtes, nous devons admettre que le Ciel est souvent le dernier endroit vers lequel nous nous tournons quand nous avons besoin d’une direction. Le plus souvent, nous courons vers des conseillers ou nous passons des heures au téléphone avec des amis, recherchant des conseils : “Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce une bonne idée pour moi de me tourner dans cette direction ? Tu crois que je devrais faire ça ?” Malheureusement, nous allons vers le Saint-Esprit en dernier recours, si nous y allons.

Dans le chapitre 9 du livre des Nombres, nous lisons qu’une nuée est descendue et qu’elle a recouvert le tabernacle dans le désert. Cette nuée représente la présence constante de Dieu avec Son peuple. Et pour nous, aujourd’hui, la nuée représente un type de l’œuvre du Saint-Esprit dans notre vie.

La nuit, la nuée au-dessus du tabernacle dans le désert devenait un pilier de feu, une chaude lueur dans un lieu sombre : “Il en fut continuellement ainsi : la nuée couvrait le tabernacle, et elle avait de nuit l’apparence d’un feu” (Nombres 9:16).

Les enfants d’Israël suivaient toujours cette nuée surnaturelle, où qu’elle les conduise. Quand elle s’élevait au-dessus du tabernacle, le peuple pliait bagage et la suivait. Et à chaque fois que la nuée s’arrêtait, le peuple s’arrêtait aussi et installait ses tentes. Ils avançaient ou restaient selon sa direction claire.

Les israélites étaient attentifs à bouger uniquement lorsque la nuée bougeait parce qu’ils savaient que c’était Dieu qui leur fournissait un guide. Elle pouvait bouger tous les jours, ou toutes les semaines et puis rester immobile pendant des mois d’affilés. Mais, de jour comme de nuit, le peuple avançait toujours où et quand elle les conduisait (voir Nombres 9:18-19).

Download PDF