U n obstacle au fait de porter du fruit | World Challenge

U n obstacle au fait de porter du fruit

David Wilkerson (1931-2011)October 8, 2020

Jacques a dit : “Mais si vous avez dans votre cœur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité” (Jacques 3:14).

En tant que messagers de l’évangile de Christ, nous ne pouvons tout simplement pas nous complaire dans la jalousie ou l’envie. Jacques dit clairement que cela nous empêcherait d’avoir un témoignage qui ait une autorité spirituelle, parce que nous serions un mensonge vivant

Pour dire les choses pleinement, le péché de la jalousie ou de l’envie est un poison amer. Le roi Saül en est l’exemple le plus clair de toute l’Écriture. Dans 1 Samuel 18, nous voyons David rentrer d’une bataille où il a vaincu les Philistins. Alors qu’il rentre dans Jérusalem avec le roi, les femmes d’Israël sont sorties à leur rencontre pour célébrer les victoires de David en dansant et en chantant : “Saül a frappé ses mille, et David ses dix mille” (1 Samuel 18:7).

Saül a été blessé par cette joyeuse célébration. Il a pensé : “On en donne dix mille à David, et c’est à moi que l’on donne les mille ! Il ne lui manque plus que la royauté” (18:8). Immédiatement, Saül a été consumé par un esprit de jalousie. Dans le verset suivant, nous voyons quel effet néfaste cela a eu sur lui : “ Et Saül regarda David d’un mauvais œil, à partir de ce jour et dans la suite” (18:9).

Saül bouillait et boudait, se livrant à l’auto-apitoiement. Il a probablement pensé : “J’ai travaillé si dur, abandonnant tout pour servir ce peuple et voilà qu’ils se détournent de moi. Ils chantent les louanges de mon assistant et m’ignorent.”

Malheureusement, après ça, “Saül craignit de plus en plus David, et il fut toute sa vie son ennemi” (18:29). La vérité, c’est que peu importe comment le peuple louait David : l’esprit de Dieu était encore sur Saül et Israël l’aimait toujours. La promesse du Seigneur de lui bâtir une maison éternelle était encore d’actualité. Si Saül avait reconnu sa jalousie et s’était rapproché du Seigneur, Dieu lui aurait accordé des honneurs. Et David, son capitaine loyal, aurait sécurisé le royaume pour Saül avec joie, grâce à ses talents militaires. Mais Saül n’a pas voulu s’humilier et l’Esprit du Seigneur a fini par le quitter (voir 18:12).

Dans ces temps troublés, notre première priorité devrait être d’être près de Jésus. Passe du temps dans la prière, fais de Lui première priorité de ta vie, alors Il ne tardera pas à te montrer Son cœur. Par Son Esprit, Il ôtera de toi tout ce qui n’est pas de Christ et Il déversera Son onction spirituelle sur toi.

Download PDF