Vivre sur le champ de bataille | World Challenge

Vivre sur le champ de bataille

Jim CymbalaMay 1, 2021

“Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable… prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin” (Éphésiens 6:11, 16).

Paul nous donne cet enseignement au sujet de la bataille dans laquelle nous sommes engagés : il nous dit ce dont nous avons besoin pour être victorieux et ce dont nous avons besoin de nous revêtir. Remarque qu’il ne suffit pas de savoir qu’il existe une armure. L’Écriture ne dit pas : “Étudiez l’armure de Dieu.” Elle dit : “Revêtez l’armure de Dieu !”

C’est le problème de nombreux chrétiens, à l’heure actuelle. Nous sommes prisonniers dans une sorte de positivisme mental et de faux triomphalisme à cause duquel il est difficile de parler de ce qui se passe réellement dans la vie. Nous sommes tous engagés dans une guerre. Paul était engagé dans cette lutte et il est un des plus grands chrétiens dont nous ayons jamais entendu parler. Donc, si l’un des plus grands chrétiens nous parle d’une lutte contre les forces démoniaques qui obéissent à Satan, cela devrait attirer notre attention.

C’est dans nos pensées qu’a lieu la bataille et elle est composée de tentations de pécher, d’abandonner, de détourner les yeux de Christ, et de murmures de désespoir.

Si vous entendez quelqu’un dire : “J’en suis arrivé à un point où je ne suis même plus tenté par l’ennemi. J’ai la victoire dans tous les domaines qui me concernent”, ne le croyez pas. Nous sommes tous engagés dans cette bataille. Nous sommes tous tentés et éprouvés. Nous affrontons tous la tentation de céder au découragement. Nous devons tous demander grâce à Dieu, tous les jours. Nous avons besoin de Sa miséricorde parce que qu’aucun de nous n’est parfait.

Ne me dis pas que ce n’est pas réel, parce que le sol du champ de bataille est parsemé de gens qui prêchaient l’évangile à une époque ! Ils ont tous simplement oubliés d’être chrétiens. Il s’agissait de prédicateurs, de responsables d’église qui sont maintenant en cure de désintoxication quelque part, ou qui ont été au centre de grands scandales ou de troubles dans leur église et leur ville.

Certains perdent cette bataille. Ils n’ont pas revêtu toute l’armure. Quelque part, l’ennemi a trouvé une faille. La flèche a fait mouche. Nous ne devons pas perdre de vue la bataille dans laquelle nous nous trouvons en ce moment même, chaque jour. Nous devons nous encourager les uns les autres avec ce passage et nous aider les uns les autres à combattre avec efficacité tandis que la guerre fait rage tout autour de nous.

Jim Cymbala a commencé le Brooklyn Taberncale avec moins de vingt membres dans un petit bâtiment délabré, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson.

Download PDF