UNE BATAILLE PERMANENTE | World Challenge

UNE BATAILLE PERMANENTE

Gary WilkersonMarch 9, 2015

Pourquoi avons-nous l'impression d'être constamment en train de nous battre ? Un peu comme dans le dessin animé ou un petit diable est assis sur l'épaule du personnage, pendant qu'un petit ange est assis sur l'autre, se disputant sans cesse son attention. Nous sommes bien engagés dans une bataille, mais pas de ce genre là. Paul décrit le combat dans lequel nous sommes réellement dans Romains : “Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car ce que j’accomplis, je ne le comprends pas. Ce que je veux, je ne le pratique pas, mais ce que je hais, voilà ce que je fais ... Car je le sais : ce qui est bon n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair” (Romains 7:14-15,18).

Paul ne mâche pas ses mots en décrivant ainsi sa condition : “Je suis charnel. Je fais constamment le mal. Ce qui est bon n'habite pas en moi.” Mais alors, est-ce là pour Paul la description de base du chrétien ? Dit-il : “Chacun des jours de votre vie vont être remplis de ce conflit”? Pas du tout.

Pourtant, Paul va encore plus loin : “Je trouve donc cette loi pour moi qui veux faire le bien : le mal est présent à côté de moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, dans mon for intérieur, mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon intelligence et qui me rend captif de la loi du péché qui est dans mes membres. Malheureux que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ?” (7:21-24).

De nombreux chrétiens s'arrêtent là et disent : “C'est tout à fait moi. Je suis sauvé mais ma vie est misérable. Il n'y a aucune chance que Dieu puisse un jour m'utiliser. Je passe chaque heure du jour à simplement lutter contre le péché.” Le problème, c'est que ces chrétiens ne savent pas qui ils sont en Christ alors que c'est exactement là que Paul veut en venir. Il dépeint entièrement notre problème, décrivant notre condition misérable et demandant ensuite : “N'y a-t-il aucune issue ? Comment puis-je être délivré de tout ça ? C'est impossible par mes propres forces.”

Et puis, dans un des passages les plus incroyables de toute l’Écriture, Paul nous donne la réponse de Dieu à notre condition humaine : “Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !...Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ-Jésus, en effet, la loi de l’Esprit de vie en Christ-Jésus m’a libéré de la loi du péché et de la mort” (7:25, 8:1-2).

Il y a une nouvelle loi à l’œuvre en toi, parce qu'il y a un nouveau shérif en ville ! Jésus, le nouveau shérif a mis dehors le vieil homme corrompu et charnel. Tu ne vis plus sous la loi du péché et de la mort, parce que “la loi de l’Esprit de vie en Christ-Jésus t’a libéré.”
 

Download PDF